La bouillie BAMiSA,
Fiche Produit et Recette

bamisa

05b

   15/02/2022

La bouillie BAMiSA est une ‘’Bouillie Concentrée Liquéfiée’’ (BCL), c’est-à-dire une bouillie de haute valeur protéino-énergétique et de faible viscosité.

Elle est faite avec de la farine BAMiSA. Elle se compose donc d’une céréale, (petit mil ou maïs), de deux légumineuses grasses, (soja et arachide), de sucre et de sel iodé.

Elle se prépare de façon caractéristique en mettant ’’beaucoup de farine et pas beaucoup d’eau’’. Après une brève cuisson, elle devient très épaisse ; alors qu’elle est encore chaude, y ajouter une amylase locale pour la liquéfier.

La formule ’’1 + 2 + 3’’ résume son mode de préparation
1 pour un volume de farine, 2 pour deux volumes d’eau, 3 pour trois pincées de malt.

La grande quantité de farine par rapport à la faible quantité d’eau permet à la BCL BAMiSA d’atteindre une concentration en matières sèches de 30%, soit trois à quatre fois plus élevés que celles des bouillies ordinaires.

La dégradation des amidons par les amylases permet de surmonter l’effet bourrant des bouillies traditionnelles (Dietary Bulk). La liquéfaction permet la consommation complète et rapide des BCL et leur digestion facile. La liquéfaction évite la catastrophique dilution des bouillies avec de l’eau.

Pour son enfant, la mère peut remplacer les pincées de malt par un peu de son lait ou mouiller la cuillère de sa salive avant de mélanger la bouillie. Lait maternel et salive sont riches en amylases.

Valeur nutritionnellede la Bouillie BAMiSA

Par définition, ‘’un bol de bouillie BAMiSA’’ contient 60 g de farine pour un volume de 200 ml.
La valeur calorique d’un bol de bouillie BAMiSA est d’environ 250 Kcal.

Deux bouillies BAMiSA apportent une ration de 500 Kcal, soit l’équivalent d’1 sachet d’ATPE.

Bénéficiaires de la Bouillie BAMiSA : 

Les Jeunes enfants

  • A partir de six mois, en complément de l’allaitement maternel, une bouillie BAMiSA par jour contribue à prévenir la malnutrition.
  • Dès quatre mois en cas de déficit irréversible de lait maternel et pour les enfants orphelins, une bouillie BAMiSA par jour peut être donnée en complément d'une alimentation lactée.
  • La bouillie BAMiSA est à utiliser jusqu’à ce que l’enfant soit capable de satisfaire tous ses besoins nutritionnels avec l’alimentation familiale traditionnelle.

Les enfants malnutris

  • Les enfants à risque élevé de malnutrition ou souffrant de malnutrition modérée (MAM), ou en relais de la phase 1 du traitement de la malnutrition sévère (MAS) ont besoin de 2 bouillies BAMiSA en plus de leur alimentation habituelle. Un complément minéralo-vitaminique (CMV) doit être associé.

Les grands enfants et les adultes 

  • Prévoir deux ou 3 bouillies pour les adultes malades et dénutris (maladies chroniques, séropositivité, chirurgie)
  • Une bouillie par jour peut être utile pour les enfants d’âge scolaire, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes âgées.

Ne pas ajouter de malt si le consommateur préfère que la bouillie soit épaisse.

La bouillie BAMiSA peut être ‘’enrichie’’ par du jus de fruit, des feuilles de moringa oleifera, de l’huile de palme rouge ou ‘’fortifiée’’ par l’ajout de micronutriments.

La bouillie BAMiSA est une Bouillies Concentrées Liquéfiées (BCL),
Elle en respecte les trois principes :

  1. Le Contrôle des proportions eau / farine :
    Mélange de « 1 volume de farine pour 2 volumes d’eau »,
    Soit, pour un bol de de bouillie : « 60 g de farine et 200 ml d’eau ».
  2. Une Cuisson brève
     Il suffit de la faire bouillir pendant 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que la bouillie devienne épaisse. Les céréales et légumineuses ont été précuites par leur grillage préalable.
  3. La Liquéfaction amylasique de la bouillie
    Les « 3 pincées » de malt, mélangées progressivement à la bouillie chaude, provoquent sa liquéfaction. Le lait maternel ou des traces de salive maternelle, l’un et l’autre riche en amylases, provoquent aussi une liquéfaction rapide.

F. Laurent

 

retour  télécharger ce document