La préparation du
"Malt pour la bouillie" 

bamisa

document 04a - bamisagora.org

octobre 2016

Nous appelons "Malt pour la bouillie" la farine obtenue à partir de céréales germées.

L'objectif est d'obtenir du Malt riche en amylases.
Les amylases du malt permettent de liquéfier les bouillies épaisses, sans les diluer.
Tout le monde peut préparer du " malt pour la bouillie". Cette préparation s'inspire des méthodes traditionnelles de préparation des céréales germées.

La préparation du "Malt pour la bouillie" se fait selon les étapes suivantes :
-  Choisir les graines,
-  Faire germer les graines,
-  Sécher les graines germées,
-  Moudre et tamiser,
-  Conditionner et conserver.

Ce document en images permet aux "Unités de Production Artisanales*", aux "Groupes de Fabrication Communautaire" et aux "Mamans Bamisa" de préparer du "malt pour la bouillie" pour l'usage de la communauté ou pour un usage familial. La préparation de malt pour les farines pour "BAL-120**" est la même.

* Le document 04c du site www.bamisagora.org, "La préparation du malt pour la bouillie", donne d'avantage de précisions sur cette préparation.
** Bouillies Amylasées Locales à 120 Kcal/100ml

 - Choisir les graines -

 1° Choisir de très bonnes graines de sorgho, de maïs,  de riz paddy, de petit mil,…

 

6
 

 

8

 

 

4

 

 Toutes les sortes de céréales sont utilisables pour préparer du malt.
Si possible utiliser des graines de la dernière récolte qui germeront bien.
 

 

- Choisir les graines

2° Déterminer la quantité nécessaire

Prévoir environ 1 g de malt par bouillie (60 g de farine)

 

 

 en  VOLUMES   ou en  POIDS

 

12

Sorgho (ou autres graines) pour préparer le malt

 

13  
Quantité de grains bruts
pour fabriquer le malt
20 fois moins que le petit mil

 

15

17

Petit mil (ou Maïs)
pour préparer la farine

 

13_00

13_01

13_02

13_03

13_04

13_05

13_06

13_07

13_08

13_09

13_10

13_11

13_12

13_13

13_14

13_15

13_16

13_17

13_18

13_19

Quantité de grains bruts
pour fabriquer la farine
        


 

 - Faire germer -

   3°Laver, trier.

4° Puis laisser tremper quelques heures

 

20
Tambacounda Sénégal

 

22

 

Lors du lavage garder les
graines "lourdes" qui pourront germer.

 

Réhydrater les graines
pour lancer le processus germinatif.


 

- Faire germer -

5° Tremper ou arroser régulièrement pendant 2 à 5 jours

 

25
Fada N'Gourma  Burkina Faso 2005

 

27

 
Entretenir la germination jusqu'à obtenir un germe bien visible.
 


- Faire sécher

 6° Bien sécher au soleilEt trier pour ne garder que les graines qui ont bien germées    


 

30
Dagana Sénégal  2012

 

32
Fada N'Gourma Burkina Faso 2005

Couvrir avec linge moustiquaire si présence de mouches
En saison des pluies, il est possible de sécher en chauffant très faiblement dans une marmite.

Prélever avec une fourchette en secouant
 de façon à ne pas prendre des graines non germées.


 - Moudre –

7° Moudre finement 

 

35
Dagana Sénégal 2012

Au moulin

 

 

 

37
 Podor Sénégal 2013

au moulin à main

 

 

 

 

39

à la pierre


 

- Tamiser –

8° Eliminer les débris de germes et les enveloppes

 

42
Fada N'Gourma Burkina Faso 2006

Tamiser avec un tamis fin

 


 - Conditionner -

9° Conserver bien au sec

038
Fada N'Gourma Burkina Faso 2006

Mettre dans des petits sachets

 

040

035

Garder en vrac dans un récipient fermé

TABLEAU RECAPITULATIF DES ETAPES DE LA
PREPARATION du "MALT POUR LA BOUILLIE"

Choisir les graines

Choisir de très bonnes graines de sorgho, de maïs ou de riz paddy

 

Faire germer les graines

Laver, Trier

Tremper plusieurs heures

Faire germer 2 à 5 jours

 

Sécher les graines germées

Bien sécher

Trier

 

Moudre et tamiser

Moudre

Tamiser

 

Conditionner et conserver.

Mettre dans des sachets

Ou Garder au sec

 

 

Dr François LAURENT pour le Projet BAMISA
E.mail : f.laurent76@free.fr

télécharger ce document

retour

04/11/2016